Jean Monbourquette

1933-2011
 Un homme de coeur

Le père Monbourquette a marqué son époque. Il est l’auteur d’une série de livres. Il a parcouru la planète pour donner des conférences.

Le monde a perdu un homme d’exception le 28 août 2011 avec le décès de Jean Monbourquette à l’âge de 77 ans. Il laisse bien sûr dans le deuil sa communauté religieuse, sa famille et ses proches, mais aussi les milliers de personnes qui, année après année, ont reçu son soutien afin de traverser les moments difficiles de l’existence dont la perte d’un être cher. Les centaines de messages de sympathie que nous avons reçus depuis son décès témoignent de la reconnaissance et de la grande affection que les gens lui portaient.

Psychologue, auteur et conférencier de renommée internationale
Oblat, psychologue, auteur et conférencier de renommée internationale, il a été professeur à l’Institut de pastorale de l’Université Saint-Paul d’Ottawa pendant plus de 35 ans, après avoir obtenu une licence en théologie, une maîtrise en philosophie et en éducation de l’Université d’Ottawa, une maîtrise en psychologie clinique de l’Université de San Francisco et un doctorat en psychologie de l’International College de Los Angeles.

Bon et d’une générosité sans borne
M. Monbourquette était un homme de coeur, bon et d’une générosité sans borne. Par ses nombreux écrits, il a su vulgariser sa pensée et faire profiter des milliers de personnes de sa grande connaissance et de son amour pour l’humanité. Son plus célèbre ouvrage, Aimer, perdre et grandir, fut traduit en une douzaine de langues et vendu à plus d’un million d’exemplaires.

Pionnier
Au cours des trente dernières années, il a fait figure de pionnier dans l’accompagnement des endeuillés ainsi que dans la croissance psychologique et spirituelle de milliers de personnes.

Parmi ces personnes, il y a Lisette Jean qui, à la suite d’une promesse faite à Monsieur Monbourquette, a mis sur pied la Maison Monbourquette pour offrir de l’aide et du soutien aux personnes endeuillées. Elle a nommé l’organisme en l’honneur de cet homme.

La Maison Monbourquette
En tant que directrice de la Maison Monbourquette, j’ai eu le grand privilège de côtoyer cet homme admirable. Il a su me guider dans la réalisation de mon travail et nous a enseigné avec générosité son approche unissant la psychologie et la spiritualité. C’est un honneur de travailler aujourd’hui dans cette Maison qui porte son nom. Je ne peux que ressentir une profonde gratitude à son égard pour son soutien et son apport considérable au développement de la Maison Monbourquette. Il demeurera pour notre équipe une grande source d’inspiration jour après jour. Grâce à l’héritage colossal qu’il a légué, nous poursuivrons fidèlement sa mission auprès des endeuillés.

Merci Jean Monbourquette! Votre présence nous manquera…
Sophie Chartrand, directrice – Maison Monbourquette

Une réflexion au sujet de « Jean Monbourquette »

  1. Je reviens d’une retraite donnée à la Madone du 17 au 19 septembre. À la lumière de St-Eugène , je suis encore émue en me souvenant de la vie de celui-ci !! suivre ses pas est une décision , appliquer son charisme est de prime abord pour une associée comment le faire est primordial, j’aime lui demander son appui tous les jours, y parvenir en est une autre. Je sais que je peux compter sur ce SAINT pour avancer dans ses pas de missionnaire auprès des pauvres et des jeunes voilà mon témoignage en ce moment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>